Page:Vanloo, Leterrier et Tréfeu, Le Voyage dans la Lune, 1877.djvu/15

Cette page a été validée par deux contributeurs.



MICROSCOPE.

Le revoir, ah ! quelle chance !


CAPRICE, arrivant.


COUPLETS

Ah ! j’en ai vu, j’en ai vu !
Le connu, l’inconnu,
Le prévu, l’imprévu,
J’ai tout vu !

I

Tu m’avais dit : Mon enfant,
On s’instruit en voyageant.
Eh bien ! moi, je peux te dire
Que j’ai tout fait pour m’instruire,
Et je te reviens, papa,
Assez instruit comme ça !
Je connais toute l’Afrique,
Je connais le pôle nord,
L’Angleterre, l’Amérique
Et surtout la Maison d’Or. (Bis.)
Ah ! j’en ai vu, j’en ai vu,
Etc.

II

Tu m’avais dit : En chemin
Étudie, observe bien,
Car, à l’époque où nous sommes,
Il faut connaître les hommes.
Eh bien ! ces sages avis,
Papa, je les ai suivis !
Mais j’ai fait à tes programmes
Un tout petit changement,
Et ce sont surtout les femmes
Que je connais gentiment. (Bis.)
Ah ! J’en ai vu,
Etc., etc.


VLAN.

S’est-il dégourdi, ce gamin là ! déjà blasé !


CAPRICE.

Tiens, papa, veux-tu mon opinion ? Le monde ça n’est pas drôle.


MICROSCOPE, à part.

Eh bien ! avec celui-là, je suis sûr de mon affaire. Je n’en ai plus pour longtemps.