Page:Twain - Un pari de milliardaires, et autres nouvelles.djvu/152

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


cas : premièrement, mettre son chapeau, descendre et remonter j deuxièmement, rentrée de là première personne pour chercher « son antre gant » ; troisièmement, rentrée de la deuxième personne pour chercher son livré oublié : les Verbes français en un clin d’œil. Je devais donc avoir quinze minutes à flâner et à ne pas me faire de bile.

Ici, une lacune dans mes souvenirs : une paix profonde, un calme absolu… et puis la sensation d’une main qui, se posant sur mon épaule, me fit tressaillir d’effroi. L’intrus était un agent de police. D’un seul coup d’œil je mesurai l’impromptu de ce changement de décor. Il y avait autour de moi un attroupement assez respectable, avec cette physionomie satisfaite et béate que prennent les foules lorsqu’elles contemplent un être humain victime d’une fâcheuse aventure. Pendant que mon cheval et mon cocher dormaient, des gamins les avaient enguirlandés (comme moi aussi d’ailleurs) d’ornements criards arrachés aux innombrables mâts pavoisés. C’était un spectacle scandaleux.

L’agent me dit :

— Je regrette beaucoup, mais impossible de vous laisser dormir là toute la journée.

Je fus blessé et répondis d’un air froissé :