Ouvrir le menu principal

Page:Tolstoï - Résurrection, trad. Wyzewa, 1900.djvu/211

Cette page a été validée par deux contributeurs.


— Ah ! ça, par exemple, c’est son affaire ! — répondit gaîment Faïnitzin.

— Et croyez-vous que le Sénat réparera l’erreur ?

— Cela dépendra des sénateurs entre les mains desquels tombera le pourvoi. Et maintenant, la conclusion !

Et l’avocat lut encore à Nekhludov un long passage où, en s’appuyant sur de nombreux articles du Code et sur divers précédents, il demandait que le jugement fût cassé, et l’affaire renvoyée devant un nouveau tribunal.

— Voilà ! — dit en terminant l’avocat. — Tout ce que l’on pouvait faire, je l’ai fait. Mais je vais vous dire franchement ma pensée : nous n’avons guère de chances de réussir. D’ailleurs, tout dépendra des sénateurs qui siègent à la chambre de cassation. Si vous en avez le moyen, voyez à chauffer l’affaire de ce côté-la !

— Oui, j’ai quelques relations au Sénat.

— Et hâtez-vous, car ces vénérables magistrats ne vont pas tarder à aller soigner leurs hémorroïdes, et alors il vous faudra attendre trois mois. Et puis, en cas d’insuccès, nous aurons la ressource d’un recours en grâce. C’est là que tout dépendra d’un travail dans la coulisse ! Et je n’ai pas besoin de vous dire que, dans ce cas encore, je suis prêt à vous servir, aussi bien pour manœuvrer dans la coulisse que pour rédiger la requête.

— Je vous remercie infiniment… Et pour les honoraires…

— Mon secrétaire vous donnera une copie de l’acte avec toutes les indications sur les démarches à faire.

— Il y a encore une chose que je voulais vous demander. Le procureur m’a donné une permission écrite de voir la condamnée dans sa prison ; mais je désirerais pouvoir m’entretenir avec elle en dehors des jours de visites, et ailleurs que dans le parloir commun. À qui dois-je m’adresser pour en obtenir l’autorisation ?

— Au gouverneur ! Mais il est absent pour le moment, et c’est le vice-gouverneur qui le remplace. Un idiot sans