Ouvrir le menu principal

Page:Tolstoï - L’Esprit chrétien et le patriotisme.djvu/144

Cette page a été validée par deux contributeurs.


ce sentiment ne provoque pas seulement la guerre : c’est en son nom que les Russes étouffent les Polonais et que les Allemands étouffent les Slaves ; c’est en son nom que les communards ont égorgé les Versaillais, et ceux-ci, les communards.