Ouvrir le menu principal

Page:Tailhade - À travers les grouins, 1899.djvu/175

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


moires et nos cœurs : les histrions de cimetière reprennent déjà sur son tombeau leurs pantalonnades sacrilèges. On interviewe quiconque tient une plume, un crayon, pour connaître son avis touchant les mérites comparés des gentilshommes à hémistiches. Les jeunes poètes de quarante ans éprouvent de rechef les sensations du premier rendez-vous. Leurs cœurs palpitent comme une tourterelle malade à l’imagination de se voir élus.

Pensée inégalable de Deschamps ! Nous avions déjà la première encre, le plus éminent charcutier, les meilleurs journalistes et la plus sévère proxénète de Paris. Vexilla regis prodeunt ! voici venir aussi le Prince des poètes, garanti sur facture par une demi-douzaine de banquistes, par un escadron inégalable d’idiots !




Page 76 : Et ceux dont les neurasthéniqnes mucilages

Pour monsieur de Voguë sont emplis d’agrément


C’est vraiment un joli garçon — patron de modes néo-chrétiennes, de bafouillage salonnier, que Melchior de