Page:Sully Prudhomme - Œuvres, Poésies 1878-1879, 1886.djvu/268

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Par ses religions au meurtre convié,
L’homme, même en tuant, croit faire une œuvre pie :
De la gorge des bœufs, du sein d’Iphigénie,
Coulait jadis à flots le sang sacrifié ;

Et tout à l’heure encore un prêtre a confié
À ta lèvre, ô chrétien ! la victime infinie,
Et dans la lâche paix de la faute impunie
Tu savoures un Dieu pour toi crucifié !

Il faut pour ton salut qu’il souffre et qu’il expire,
Et qu’au trou de son flanc, comme un cruel vampire,
Ton péché sanguinaire aspire un paradis.

Quelle que soit la pourpre où le bonheur se vautre,
Tout vivant qui jouit en martyrise un autre :
C’est le destin pareil des saints et des maudits.




________