Ouvrir le menu principal

Page:Sue - La Bonne aventure, Tome 3, 1851.djvu/85

Cette page n’a pas encore été corrigée



III

Madame la princesse de Morsenne donnait, on l’a dit, une grande soirée le lendemain du jour où Maria Fauveau et son mari avaient dîné chez le docteur Bonaquet.

Deux gardes municipaux à cheval chargés de la police de la file se tenaient de chaque côté de la grande porte de l’hôtel ouverte à