Ouvrir le menu principal
Cette page a été validée par deux contributeurs.


interrompre le notaire pendant qu’il s’occupait, dans son étude, à régaler les parents de gâteaux et de vin : de telle sorte que les combattants ont été brusquement séparés, et Joseph (qui était le plus petit des deux adversaires) a eu la satisfaction d’entendre louer sa bravoure par le vieux monsieur aux bottes à la Wellington, comme aussi d’apprendre que celui-ci, à son âge, s’était comporté de la même façon. Sur quoi, Joseph s’est demandé si, à son âge, le vieux monsieur avait déjà une petite tête chauve ; et de petites bottes à la Wellington.

En 1840, les trente-sept souscripteurs étaient tous vivants ; en 1850, leur nombre avait diminué de six ; en 1856 et en 1857, la Crimée et la grande Révolte des Indes, aidant le cours naturel des choses, n’emportèrent pas moins de neuf des tontineurs. En 1870, cinq seulement de ceux-ci restaient en vie ; et, à la date de mon récit, il n’en restait plus que trois, parmi lesquels Joseph Finsbury et son frère aîné.

À cette date, Masterman Finsbury était dans sa soixante-treizième année. Ayant depuis longtemps ressenti les fâcheux effets de l’âge, il avait fini par se retirer des affaires, et vivait à présent dans une retraite absolue, sous le toit de son fils Michel, l’avoué bien connu. Joseph, d’autre part,