Ouvrir le menu principal

Page:Stevenson - Le Mort vivant.djvu/64

Cette page a été validée par deux contributeurs.


d’une demi-heure que nous sommes ensemble, et vous n’avez pas encore émis un seul fait ! C’est là un bien grave défaut, mon cher ami ! Par exemple, je ne sais pas si vous avez observé que, tout à l’heure, en passant près de cette charrette à foin, vous avez pris à gauche ?

— Mais, naturellement, je l’ai observé ! s’écria M. Chandler, qui devenait d’humeur belligérante. Le charretier m’aurait fait dresser procès-verbal, si je n’avais pas pris à gauche !

— Eh bien ! en France, poursuivit le vieillard, en France, et aussi, je crois, aux États-Unis, — en Amérique, — vous auriez pris à droite !

— Je vous assure bien que non ! déclara M. Chandler avec indignation. J’aurais pris à gauche !

— Je note, — poursuivit M Finsbury, dédaignant de répondre, — que vous raccommodez vos harnais avec du gros fil. J’ai toujours protesté contre la négligence et la routine des classes pauvres, en Angleterre. Dans une allocution que j’ai prononcée, un jour, devant un public éclairé…

— Ce n’est pas du gros fil, interrompit hargneusement le camionneur : c’est de la ficelle !

— J’ai toujours soutenu, reprit le vieillard, que, dans leur vie privée et domestique, aussi bien que dans la pratique de leurs professions, les