Ouvrir le menu principal

Page:Solleysel - Parfait mareschal - 5è éd., 1680 - tome 1.djvu/157

Cette page n’a pas encore été corrigée

Chap.
ⅼⅳ
.
tinuez l’onguent de Montpelier tous les matins, & les soirs sans rien ôter de l’onguent frottez l’épaule malade avec esprit de vin, & continuez jusqu’à ce qu’il ne boitte que peu, qu’on appelle feindre, lors faites un bain avec bonnes herbes, de la lie de vin, & du miel, & en bassinez & frottez tous les jours l’épaule, & quand il ne boittera plus laissez-le de séjour assez long-temps pour se fortifier à l’écurie, sans le faire marcher ny promener, car autre chose que le repos ne le peut restablir ; à tous les maux d’épaule il faut du sejour, afin que la nature repare à loisir, le desordre que l’effort a fait.

Onguent de Montpelier.

Prenez véritable onguent rosat, & non de la graisse blanche rougie avec orcanette, & lavée en eau rose pour luy donner l’odeur, comme plusieurs Apoticaires vendent pour onguent rosat, & qui ne l’est pas, mais l’onguent rosat est fait avec les roses, d’où il prend son odeur, & sa couleur est une chanson puisqu’elle ne luy donne pas la vertu ; la description est dans toutes les pharmacopes, ainsi je ne la mettray point icy : prenez donc le veritable onguent rosat, le populeux, aussi sans addition de vert de gris comme les fripons en usent pour luy donner une couleur plus verte & le mieux vendre prenez de bon populeum, l’althea & le miel, de chacun une livre, mêlez le tout à froid & le gardez dans un pot bien couvert, voila la véritable description de cet onguent si renommé parmy les amateurs de Chevaux pour ses bons effets, car il fortifie sans chaleur, & sert par tous les endroits où il faudroit se servir des charges ou emmielures.

Comme l’effort d’épaule peut estre si grand que ce remede ne le pourroit guerir, on peut se servir de celuy qui suit, qui a plus d’efficace, mais qui est plus difficile à faire.


CHAP.
ⅬⅤ.
Onguent du Baron pour les Chevaux qui ont fait effort d’épaule ou de hanche.


PRenez cire neuve, poix resine, & poix noire, de chacun une livre, therebentine commune autant, huile d’olive deux livres . graisses de Chapon, de Blereau, de Cheval, de Mulet, & mouëlle de Cerf, de chacun cinq onces, huiles de therebentine, de castor, de vers, de camomille, de millepertuis, de lin, & de Renard, de chacun quatre onces, huile de gabian, ou à son