Page:Simon - La Peine de mort, 1869.djvu/113

Cette page a été validée par deux contributeurs.



VII


Je ne me charge pas d’expliquer comment il se fait que ces deux longues audiences n’ont laissé dans mon esprit qu’un souvenir tout à fait confus, tandis que je me rappelle dans leurs moindres détails tous les autres incidents de cette triste histoire. Fermement convaincu qu’un acquittement était impossible, et préférant pour mes amis