Page:Shakespeare - Œuvres complètes, traduction Hugo, Pagnerre, 1873, tome 12.djvu/363

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


à ces présentes lettres, données à Troyes, le ving-unième jour du mois de mai l’an mil quatre cent vingtième, et de notre règne, le quarante. Scellées à Paris, sous notre scel, ordonné en l’absence du grand.

» Ainsi signées par le roi en son grand conseil.

» J. Millet. »


fin de l’appendice.