Page:Shakespeare - Œuvres complètes, traduction Hugo, Pagnerre, 1873, tome 12.djvu/134

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LE DAUPHIN.

Il est minuit, je vais m’armer.

Il sort.

ORLÉANS.

Il tarde au Dauphin de voir le jour.


RAMBURES.

Il lui tarde de manger de l’Anglais.


LE CONNÉTABLE.

Je crois qu’il pourra en manger tout ce qu’il en tuera.


ORLÉANS.

Par la blanche main de ma dame, c’est un galant prince.


LE CONNÉTABLE.

Jurez plutôt par son pied, qu’elle puisse fouler ce serment-là sous ses pas !


ORLÉANS.

C’est simplement le plus actif gentilhomme de France.


LE CONNÉTABLE.

Faire, c’est être actif : et effectivement il fait toujours quelque chose.


ORLÉANS.

Il n’a jamais fait de mal, que je sache.


LE CONNÉTABLE.

Et demain il n’en fera pas non plus ; il conservera toujours cette bonne renommée-là.


ORLÉANS.

Je sais qu’il est vaillant.


LE CONNÉTABLE.

C’est ce que m’a dit quelqu’un qui le connaît mieux que vous.


ORLÉANS.

Qui donc ?


LE CONNÉTABLE.

Morbleu ! il me l’a dit lui-même ; et il a ajouté qu’il se préoccupait peu qu’on le sût.