Page:Shakespeare - Œuvres complètes, traduction Hugo, Pagnerre, 1869, tome 6.djvu/437

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


HOLOPHERNE.

Judas je suis…


DU MAINE.

Pour ta honte, Judas !


HOLOPHERNE.

Que prétendez-vous, monsieur ?


BOYET.

Aider Judas à se pendre !


HOLOPHERNE.

Vous n’êtes pas un homme assez sûr ! Oh !


BIRON.

Bien répliqué ! C’est à un sureau que Judas s’est pendu !


HOLOPHERNE.

Je ne me laisserai pas outrager en face.


BIRON.

Parce que tu n’as pas de face !


HOLOPHERNE, montrant sa figure.

Qu’est-ce donc que ceci ?


BOYET.

Une tête à guitare !


DU MAINE.

Une tête de clou !


BIRON.

Une tête de mort dans une bague !


LONGUEVILLE.

La face, à peine visible, d’une vieille monnaie romaine !


BOYET.

Le pommeau de l’épée de César !


DU MAINE.

La figure en os sculpté qui surmonte une gourde !


BIRON.

Le profil d’un saint George sur un fermoir !…