Page:Shakespeare - Œuvres complètes, traduction Hugo, Pagnerre, 1865, tome 2.djvu/94

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


tiles, les noirs escarbots, les araignées filandières et les faucheux. » Telle est l’influence qu’elles exercent sur l’ordre des choses, qu’il suffit, pour causer les plus effroyables perturbations, de la moindre querelle entre leur roi et leur reine. Si Titania et Obéron se font une scène, vite « les saisons s’altèrent, le printemps, l’été, le fécond automne, l’hiver maussade échangent leurs livrées accoutumées ; le givre hérissé se vautre sur le sein frais de la rose cramoisie ; et sur le crâne glacé du vieil hiver est attachée, comme par dérision, une guirlande odorante de fleurs ! » — Ce n’est pas seulement le calme des éléments qui dépend du caprice des fées, c’est aussi la paix des cœurs. Démétrius veut épouser Hermia qui ne veut épouser que Lysandre ; Héléna veut épouser Démétrius qui ne veut épouser qu’Hermia. Comment arranger l’affaire ? Thésée, qui représente la sagesse humaine, a trouvé une solution qui fait le malheur des quatre soupirants : Hermia entrera au couvent, et personne ne se mariera ! Mais les fées interviennent à temps, et trouvent la solution qui fait le bonheur de tous les quatre. Elles versent sur les yeux de Démétrius un philtre qui le rend amoureux d’Héléna ; et les deux rivaux réconciliés épousent chacun celle qu’il aime. Ce n’est pas tout. Les fées veulent couronner leur œuvre. Lorsque arrive la nuit de noces, lorsque les mariés reposent tous, Thésée près d’Hippolyte, Démétrius près d’Héléna, Lysandre près d’Hermia, Puck, le lutin, vient balayer le palais, et, quand l’impure demeure est devenue digne de leur présence, le roi et la reine des fées entrent radieux comme une aurore et répandent sur chaque lit nuptial la rosée féconde de leurs bénédictions.

Le Songe d’une nuit d’été représente l’action du monde invisible sur l’homme. La Tempête symbolise l’action de l’homme sur le monde invisible.