Page:Shakespeare - Œuvres complètes, traduction Hugo, Pagnerre, 1865, tome 1.djvu/386

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

For age with steling steps
Hath clawde me with his clutch,
And lusty youthe awaye he leapes,
As there had bene none such.


Car l’âge venu à pas furtifs,
M’a arraché avec ses griffes,
Et la verte jeunesse s’est enfuie.
Comme si elle n’avait pas été.

A pickaxe and a spade,
And eke a shrowding shete,
A house of clay for to be made,
For such a guest most mete.


Une pioche et une bêche,
Et aussi un linceul pour drap,
Une maison à faire avec la boue,
C’est tout ce qu’il faut pour un tel hôte.

For beautie with her band
These croked cares had wroughl
And shipped me into the land
From whence I first was brought.


Car la beauté qui m’enchaînait
À fait mon désespoir accablant,
Et m’a embarqué dans cette terre
D’où j’ai été primitivement tiré.

(34) Ces vers ravissants semblent traduire ceux de Perse :

Non Non nunc è manibus istis,
Non nunc è tumulo fortunataque favilla
Nascentur violæ ?


fin des notes.