Page:Shakespeare - Œuvres complètes, traduction Hugo, Pagnerre, 1865, tome 1.djvu/203

Cette page a été validée par deux contributeurs.

Scène I

[Elseneur. — Une plate-forme devant le château (1).]


Francisco est en faction. Bernardo vient à lui.



BERNARDO

Qui est là ?


FRANCISCO

Non, répondez-moi, vous ! Halte ! faites-vous reconnaître — vous-même.


BERNARDO

Vive le roi !


FRANCISCO

Bernardo !


BERNARDO

Lui-même.


FRANCISCO

— Vous venez très-exactement à votre heure.


BERNARDO

— Minuit vient de sonner ; va te mettre au lit, Francisco.


FRANCISCO

— Grand merci de venir ainsi me relever. Le froid est aigre, — et je suis transi jusqu’au cœur.


BERNARDO

— Avez-vous eu une faction tranquille ?


FRANCISCO

Pas même une souris qui ait remué !