Ouvrir le menu principal

Wikisource β

Page:Segalen - Orphée-Roi.djvu/31

Cette page a été validée par deux contributeurs.


L’AUTRE

Comprends-tu ce qu’elle chante ?

L’UN

Allons ! Allons !

L’AUTRE

Je n’en peux plus dans ce nouveau jour qui n’éclaire pas les pieds et qui ne fait pas d’ombres, et qui pleut tout autour de nous.

L’UN

Allons ! Regarde là-haut, là ! Voici pour nous un guide !

Sur la crête, un VIEILLARD de grande taille, immobile, le visage tourné vers l’autre versant de la Montagne, une cithare à quatre cordes pendue au côté, — est aperçu dans la clarté croissante…