Page:Schwaeblé - Voulez-vous demeurer belles et jeunes.djvu/7

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 5 —

l’aimable scepticisme d’Anatole France, ou, plus simplement, dans le facile comique de Paul de Kock.

J’irai plus loin : si vous voulez avoir l’esprit calme méfiez-vous des odeurs : les parfums violents rendent triste et méchant. N’usez que de parfums modestes, comme la violette ou le jasmin. Fuyez le musc. Aussi bien, quand une femme s’inonde de parfums violents on est toujours tenté de penser : « Faut-il qu’elle sente mauvais naturellement ! » Si vous êtes musiciennes, laissez Wagner et la Marche funèbre de Chopin tranquilles, jouez, sans vous lasser, de l’Offenbach.

Que les papiers de votre appartement, les tentures, les étoffes des meubles soient clairs, gais, qu’ils réjouissent les yeux. Bien en vue, posez des gentilles statuettes, des amours, des danseuses. Et des fleurs ! des fleurs partout ! des fleurs gaies, bien entendu ! pas d’anémones, ni de chrysanthèmes, ni de pensées… Il n’y en aura jamais trop. Que votre intérieur soit un jardin, que le printemps y règne toute l’année. Et puis, une volière, une très grande volière dans laquelle s’ébattront des oiseaux aux couleurs chatoyantes, et dans laquelle ils gazouilleront comme en plein champ.

Pour avoir l’esprit calme, lisez et relisez notre brochure sur la Volonté : apprenez à avoir de la volonté. Vouloir être calme, c’est l’être. La personne qui a de la volonté respire la tranquillité, la quiétude, elle attire, elle donne confiance. Et la sérénité des traits c’est la beauté. Dominez donc vos passions et vos instincts. S’affoler ne sert qu’à commettre des bêtises.

Ne dites du mal de personne (ou dites-en le moins possible). Il y a un phénomène bien connu en magie qui s’appelle le « choc en retour », en vertu duquel quelqu’un qui veut tuer un ennemi doit le frapper mortellement du premier coup, sous peine de voir l’envoûtement revenir à son point de départ, et atteindre l’envoyeur. Eh bien ! en disant du mal des gens on s’en fait dg terribles ennemis, et l’on redoute constamment leur vengeance, l’on n’est jamais tranquille, l’on se méfie toujours, et l’on porte sur le visage des traces de cette inquiétude. Le grand charme, la vraie beauté de l’enfance et de l’adolescence, c’est l’absence de soucis sérieux, le reflet d’une conscience point troublée.

Ai-je besoin d’ajouter que, pour posséder le calme de l’esprit, vous devez suivre un régime physique en conséquence, vous abstenir d’excitants, d’échauffants, etc. ?… Pas d’alcool, peu de vin. N’abusez pas du thé. Et, surtout, mesdames, n’usez pas de tabac ! Oh ! je sais tout l’avantage esthétique qu’une femme peut