Ouvrir le menu principal

Page:Sandeau - Sacs et parchemins.djvu/204

Cette page a été validée par deux contributeurs.


neige, et il voulait aller le chercher ; il y en avait d’autres où ses yeux se dessillaient à demi, et il osait se demander tout bas si sa fille n’avait pas raison. Tantôt il s’emportait contre la calomnie qui ne respecte rien, frappait du poing les meubles et faisait voler au vent de sa colère les pans de sa robe de chambre ; tantôt, dans une attitude recueillie, il méditait sur tout ce que Laure lui avait révélé. Ainsi, comme un navire ballotté par les flots, parfois Gaspard touchait aux nues, parfois il était près de s’abîmer dans un gouffre sans fond : lutte terrible, silencieuse, qui n’avait que Dieu pour témoin, et dont M. Levrault faisait à lui seul tous les frais.

— Non, non, c’est impossible, s’écria tout à coup l’ancien marchand de drap en conjurant par un geste souverain les fantômes qui l’assiégeaient ; jamais un Montflanquin n’a trompé personne, et d’ailleurs ce