Ouvrir le menu principal

Page:Sandeau - Sacs et parchemins.djvu/168

Cette page a été validée par deux contributeurs.


la belle invention de la pastoure et de sa vache, le silence de la marquise et de Gaston en avait dit suffisamment sur Gaspard ; ce silence délateur, Laure l’avait entendu que de reste. Enfin, en observant le jeune La Rochelandier, elle avait compris que Montflanquin n’avait d’un gentilhomme que le nom. La stupeur de Gaspard en apercevant le marquis, l’attitude hautaine et dédaigneuse de Gaston vis-à-vis du vicomte, avaient achevé de lui ouvrir les yeux.

M. Levrault eut beau se débattre et se refuser à rien entendre ; Laure parvint à le mater, et s’exprima avec tant de raison, de conviction et d’autorité, qu’elle réussit enfin à lui mettre la puce à l’oreille.

— Tout ce que je vous demande, dit-elle après avoir ébranlé sa confiance, c’est d’agir prudemment et de ne rien précipiter. Au lieu de courir après le vicomte, restez tran-