Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


monsieur, au nom de ce que vous avez de plus cher au monde, ne m’apportez point de consultations à la campagne.


LÉANDRE.

Mais, seigneur Pandolphe…


LE DOCTEUR.

Votre procès, tenez, je n’en donnerais pas dix ducats !


LÉANDRE.

Eh bien, donnez-m’en neuf.


LE DOCTEUR.

Vraiment ? Je vous prends au mot… Pour neuf ducats, renoncez-vous à votre procès ?


LÉANDRE.

Sur mon honneur de gentilhomme.


LE DOCTEUR, à part.

C’est une charité à faire à ce pauvre diable ! (Il tire sa bourse.) Tenez, en voilà dis, c’est convenu.

Marinette apporte un plateau qu’elle pose sur la table.

LÉANDRE.

Je vous proteste que (prenant l’argent) vous n’en entendrez jamais parler… Et c’est de mes amours que je vous veux régaler ce matin.


LE DOCTEUR.

Vos amours, vous dites ? Voilà qui est pire !… J’ai ce sujet-là en aversion. Tenez, mangeons ; qu’en dites-vous ?


LÉANDRE.

C’est pour vous obliger : j’ai soupé toute la nuit.


LE DOCTEUR.

N’importe, mangez toujours ; mangez beaucoup. (À part.) Il parlera moins ! (Ils s’asseient et mangent. — Le docteur lui offre un plat. — Haut.) Aimez-vous… ?


LÉANDRE

Avec frénésie !


LE DOCTEUR.

Le jambon, avec frénésie ?


LÉANDRE.

Non, elle !

il soupire.