Page:Sand - L Autre.djvu/76

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CÉSAIRE.

Je vous suis, mon oncle.

Castel sort.




Scène VI


CÉSAIRE, HÉLÈNE, LE DOCTEUR PONS, LA COMTESSE, JEANNE.




CÉSAIRE

Je suis inquiet, moi : madame est si pâle, aujourd’hui ! (À Hélène qui vient vers lui.) Est-elle souffrante ?


HÉLÈNE.

Non, mais je la trouve plus faible que d’habitude ; monsieur Maxwell n’est pas parti encore ?


CÉSAIRE.

Je ne crois pas.

La comtesse rentre, appuyée sur le docteur et Jeanne.

LA COMTESSE.

Assez d’air !

On la mène à son grand fauteuil.

LE DOCTEUR.

Et là, trop de lumière, n’est-ce pas ?

Césaire, Hélène et Jeanne éteignent les bougies et ne laissent que la lampe.

HÉLÈNE, au docteur.

Est-ce qu’elle s’endort ? Ne vaudrait-il pas mieux l’emmener ?


LE DOCTEUR.

Pas maintenant.


HÉLÈNE.

Comme sa main est froide !