Ouvrir le menu principal

Page:Sand - Évenor et Leucippe, Garnier, 1856, tome 1.djvu/86

Cette page a été validée par deux contributeurs.


martial et guerrier, Dieu lui donna une épée et l’envoya vers l’Occident. Il y rencontra l’épouse qui lui était prédestinée, mais elle ne se rendit point sans combattre, car elle était forte et armée comme lui.

Le troisième fils d’Adam était Schudderi ; il tenait de l’eau. Son esprit était doux et liant. Dieu lui donna des balances et un sac, et le destinant au commerce, l’envoya vers le Septentrion. En chemin, il ramassa des perles et des diamants, et c’est par là qu’il gagna le cœur de celle qui devait peupler le Nord avec lui.