Ouvrir le menu principal

Page:Sand - Évenor et Leucippe, Garnier, 1856, tome 1.djvu/24

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Qu’est-ce donc que cet épouvantable combat de deux éléments en apparence acharnés à la destruction l’un de l’autre ? Est-ce la lutte parricide de l’esprit des eaux né de l’esprit du feu, et de l’esprit du feu refusant l’empire de la terre à cette puissance nouvelle échappée de son propre sein ?

Non, ce cataclysme, dont l’imagination de l’homme ne peut embrasser l’horreur et la durée (à peine perceptible peut-être dans les archives du ciel), ce n’est ni un chaos ni une destruction, c’est un hyménée, c’est un acte de l’amour divin, et le