Ouvrir le menu principal

Page:Sand - Évenor et Leucippe, Garnier, 1856, tome 1.djvu/22

Cette page a été validée par deux contributeurs.


dans son sein : donc c’était déjà la vie.

Un second âge transforme radicalement en apparence le destin de cette planète ; mais il ne fait réellement que le modifier. Le principe chimique va être refréné fatalement par ses propres résultats. Ainsi que le combustible se vitrifie dans la fournaise, la masse incandescente s’est solidifiée et un peu refroidie à la surface, et les incommensurables masses de fumée que l’ardeur du feu refoulait dans les zones supérieures de l’atmosphère, vont s’épancher en pluies diluviennes sur le sol encore brûlant.