Ouvrir le menu principal

Page:Sand - Évenor et Leucippe, Garnier, 1856, tome 1.djvu/156

Cette page a été validée par deux contributeurs.


eux-mêmes leur eussent enseignée, s’ils ne s’en étaient pas avisés spontanément.

Tandis que les enfants du second âge inventaient les premiers ustensiles, les corbeilles, les tasses faites de coquilles ou de coques de fruits, les hommes, aidés des femmes, avaient bâti deux villes, une vers le nord et une vers le midi, où l’on se transportait à volonté, tantôt peu à peu et par groupes en se promenant, tantôt en masse, d’un commun accord, et s’aidant mutuellement avec de grands cris de joie et des chants de fête. C’étaient des villes bien fragiles, des huttes à jour pour la chaleur, ou