Ouvrir le menu principal

Page:Sand - Évenor et Leucippe, Garnier, 1856, tome 1.djvu/155

Cette page a été validée par deux contributeurs.


femelle, tantôt à l’autre, la race animale étant trop répandue comparativement à l’homme, pour que ce faible larcin fît souffrir les petits.

Le miel aussi fut un des premiers mets qui tentèrent l’enfance ; car la mission de l’enfance était principalement dans ces récoltes, où la portaient naturellement la curiosité du goût et l’ardeur confiante des recherches. Les adultes s’employaient aux travaux de la force, à la fondation des villes et à l’ouverture des passages, création première des chemins, que certains animaux