Ouvrir le menu principal

Page:Sand - Évenor et Leucippe, Garnier, 1856, tome 1.djvu/135

Cette page a été validée par deux contributeurs.


peu à peu. Mais refuser de s’y reporter par la pensée, comme à une situation douce et bienfaisante, comme à un berceau doux, propre et parfumé d’amour, c’est peut-être insulter la Providence ; c’est tout au moins douter d’elle et méconnaître l’action de Dieu à notre origine.

À notre origine, nous ne vécûmes donc pas confondus avec les animaux comme ces boshishmen dont on ne sait pas du tout l’histoire, et que l’on a supposé gratuitement appartenir à l’état de nature. Ces sauvages isolés, ou réunis en petits grou-