Ouvrir le menu principal

Page:Sénèque - Oeuvres complètes, trad Charpentier, Tome III, 1860.djvu/356

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


voir, dans ses lettres, dire de lui-méme qu’il dédaignerait d’étudier et d’apprendre s’il devait conserver pour lui seul tout ce qu’il aurait appris, et s’il ne pouvait communiquer sa science aux autres. Laissons donc ce qu’il peut y avoir d’un peu trop subtil dans les chapitres que nous possédons sur le Repos du sage, et méditons avec fruit les incontestables vérités qui s’y trouvent.

C. D.