Ouvrir le menu principal

Page:Rousseau - Fragments inédits éd. Jansen 1882.djvu/71

Cette page n’a pas encore été corrigée


suivante du texte des mëmoiies avec celui d’ui

Rousseau.

Rousseau à M, L. D. M.

Paris, le 29 novembre 1776.

{Oeuvres compl. Corresp. XII. p. 225 etc.)

sEn partant de Montmorency j’avois laissé à M. deLcxembourg tous mes papiers, les uns déjà triés, les autres qu’il se chargea de trier lui-même pour les en- voyer avec les premiers, et brûler ce qui m’était inutile.*) En recevant cet envoi je trouvai qu’il manquait dans le triage .plusieurs manuscrits que j’y avais mis , et nombre de lettres , in- différentes en elles-mêmes, mais qui faisaient lacune dans la suite que j’avais voulu conseï ayant déjà formé le projet d’écrire un jour mes mémoires. Cette infidélité me frappa. Je ne pouvais l’attribuer à M. maréchal , dont je connaissais la droiture imariabk et la vérité de son amitié pour moi: je n’oss non plus en soupçonner M’ la maréchale, sachant surtout quon ne pouvait tirer de ces papiers aucun usage qui pût me nuire, à moins de les falsifier. Je présumai que M. d’Alembert, qui depuis quelque temps s’était introduit auprès d’elle, ccuait trouvé le moyen de fureter ces papiers et d’en enlever ce qu’il lui (TDoit plu , soit pour Hrer de ces papiers ce qui lui pouvait convenir, soit pour lâcher de me susciter quelque tracasserie. Comme j’étais déjà déterminé à quitter tout-hfait la littérature, je m inquiétai peu de ces larcins.

Confessions.

Livre Xllm*.

{Oeuvres compl. Conf. IX.

p. 46 etc.)

... en les (les lettres) arrangeant pour les transcrire, j’y trouvais une lacune, qui me surprit.

. . . Pour Ai. le maréchal, dont je connais- sais la droiture invariable et la vérité de son amitié pour moi, je ne pus le soupçonner .... Je ne puis même arrêter ce soupçon sur Mme la maréchale; . . . quel intérêt pouvait-elle prendre aux lettres . . dont .... on ne pouvait faire aucun usage qui pût me nuire, à moins de les falsifier. [Enfin Rousseau imputa le vol) à d’Alembert qui, déjà faufilé chez Mme de Luxem- bourg, avait pu trouver le moyen de fureter ces papiers et den enlever ce qu’il lui avait plu . . soit pour chercher à me susciter quelque tracasserie , soit pour sappropier tout ce qui

Cenf. livre Xlme. Oeuvrts comf1.