Ouvrir le menu principal

Page:Rousseau - Fragments inédits éd. Jansen 1882.djvu/40

Cette page n’a pas encore été corrigée


30 Histoire critique Dé la rëdaction des confessions

ris. (32) Mais il finit par se décider pour Du Peyrou, lorsque celui-ci se fut substitué en 1765 à la compagnie de Neii- chàtel pour l’édition complète des œuvres du philosophe ge- nevois. Même après avoir annullé en 1768 le traité relatif à cette édition, Rousseau a non seulement laissé tous ses papiers entre les mains de Du Peyrou , mais il lui a encore annoncé, en 1769, qu’un second dépôt était à sa disposition. (33 a) Une seule fois, au printemps de 1765, il a voulu séparer les deux entreprises de l’histoire de sa vie et de l’ édition complète de ses œuvres, »I1 faut, écrivait-il à Rey, le 18 mars 1765, que ma vie me fasse vivre et . . . qu’elle me procure annuellement . . six cents francst^ .

Le libraire accepta avec empressement cette proposition, par lettre du 27 mars; mais la réponse de l’auteur, en date du 37 avril, lui donna la certitude que cette affaire n’était point faite pour lui. (33 b)

PLAN PRIMITIF ET CANEVAS DE L’OUVRAGE

Rousseau avait non seulement une connaisance extraordinaire des littératures ancienne et moderne , mais aussi un admirable talent pour trouver des épigraphes et des devises. Parfois ses lecteurs s’en étonneraient davantage encore, s’ils lisaient les pas- sages entiers dont il n’a pris qu’une partie. Sublime est sa de- vise: sVilam impendere vero* ! mais en rapprochant ces paroles de celles qui précèdent, on trouvera encore la condamnation des

contemporains de Rousseau »nec civis erat qui libéra

posset Verba animi proferre et vitam impendere veros. (34) Pour l’histoire de sa vie Rousseau choisit l’épigraphe: Intus et in cuU (35) même avant d’en avoir trouvé le titre, -La vie, de votre malheureux ami, écrit-il à Moultou le 29 janvier 1763, que je regarde comme finie, est tout ce qui me reste à faire, et ... . l’histoire d’un homme, qui aura le courage de se mon- trer intus et in cute peut être de quelque instruction à ses sem- blabless. (36) Ce passage ne nous révèle-t-il pas tout le plan des Confessions?

Quant au titre, l’auteur a songé longtemps à nommer son livre Mon Portrait. Dans une lettre à Deschamps, il dît que l’on est toujours bien dépeint, en se peignant soi-même, quel-

(32) Ib. Rousseau à Ductos, le z décembre 1764. XI. 177.

(33a) Ibid. Rousseau à Du Peyrou le 12 janvier 1769. XII. 133,

(33b) Boscha p. 251. — Rey à Rousseau le 27 mars 1765. Man» Neuch. — Bascha p. 257. — Rey à Rousseau le 31 mai 1765. W de Neuch.

(34)JuvÉnal, Salir. IV. 90. 91.

(35) Perse, Salir. III. 30. ^ ego le intus el in mit novi «

(36) Voyez la note 31.