Ouvrir le menu principal

Page:Rousseau - Fragments inédits éd. Jansen 1882.djvu/34

Cette page n’a pas encore été corrigée


Vli HISTOIRE CRITIQUE DE LÀ RÉDACTION DES CONFESSIONS

Dans les pages suivantes le lecteur ne trouvera que peu de fragments inédits de Rousseau. Mais ces fragments, d’une importance assez grande en eux-mêmes et se rattachant aux découvertes qui nous avons pu faire dans les manuscrits et les imprimés, ces fragments nous permettent de reconstruire l’histoire de la rédaction des Con/asions et de résoudre ainsi un problème qui jusqu’ici n’a pas même été posé.

ORIGINE DU PROJET

RoussEAtJ pensait avoir accompli sa mission en écrivant tEmiU et le Contrat Social. Ces deux ouvrages étaient encore sous presse, lorsque le libraire Marc Michel Rey d’Amsterdam se mit à 9presseT° Rousseau d’écrire l’histoire de sa vie. Loin de douter qu’il y eût dans cette vie «des particularités • de nature à lui «faire tort’< et à ternir sa réputation, et ne voyant que de la lumière dans son caractère, Rey lui recommandait d’entreprendre cet ouvrage pour ^honorer sa mémoire» et pour ^contribuera corriger les hommes*", (i) Si Rousseau ne voulait pas avoir des égards pour lui-même, il en devait aux autres. sPour ma vie«, écrit-il à Rey le 6 janvier 1762, »il est difficile qu’elle soit mise en état de paraître, parce qu’elle est mêlée de beaucoup de faits qui en sont inséparables et qui compromettraient le secret d’autrui;» et le 23 janvier 1762: sll y a pour la publication de ma vie , même après ma mort , de grands ob- stacles qui ne sont pas faciles à lever; mais ne pourrait-on pas faire quelque chose d’équivalent qui satisferait de même la curiosité du public et pouvait contenter également l’honnête désir que vous avez d’honorer ma mémoire?» (z)

Alors déjà l’auteur de la Nouvelle Hiloïse avait eu l’idée de réunir une collection des lettres qui concernaient ce roman,

(1) Lettres de Rey à Rousseau en 1760 etc. et princîpalemeni : Rey à M. J. J. Rousseau du 3 mais 1762. Manuscrits de Neuchâtel.

(2) Lettrts inéditts de Jean yacquts Rousseau à Marc Michel Mey, publiées par J. Boscba. — Rousseau à Rey le 6 janvier 1762, p. 129, et le 23 janvier