Ouvrir le menu principal

Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t7.djvu/500

Cette page n’a pas encore été corrigée


qui contient la poussiere prolifique. Cette poussiere s’échappe, soit par explosion, soit par dilatation, & va s’introduire dans le stigmate, pour être portée jusqu’aux ovaires qu’elle seconde. Les étamines varient par la forme & par le nombre.

ETENDART. Pétale supérieur des fleurs légumineuses.

ENVELOPPE. Espece de calice qui contient plusieurs fleurs, comme dans le Pied-de-veau, le Figuier, les fleurs à fleurons. Les fleurs garnies d’une enveloppe ne sont pas pour cela dépourvues de calice.

FANE. La fane d’une plante, est l’assemblage des feuilles d’en-bas.

FÉCONDATION. Opération naturelle par laquelle les étamines portent au moyen du pistil jusqu’a l’ovaire, le principe de vie nécessaire à la maturisation des semences & à leur germination.

FEUILLES. Sont des organes nécessaires aux plants pour pomper l’humidité de l’air pendant la nuit, & faciliter la transpiration durant le jour ; elles suppléent encore dans les végétaux au mouvement progressif & spontané des animaux, & en donnant prise au vent pour agiter les plantes & les rendre plus robustes. Les plantes alpines sans cesse battues du vent & des ouragans, sont toutes fortes & vigoureuses ; au contraire, celles qu’on eleve dans un jardin ont un air trop calme, y prospèrent moins & souvent languissent & dégénerent.

FILET. Pédicule qui soutient l’étamine. On donne, aussi le nom de filets aux poils qu’on voit sur la surface des tiges, des feuilles & même des fleurs de plusieurs plantes.

FLEUR. Si je livrois mon imagination aux doues sensations