Ouvrir le menu principal

Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t7.djvu/423

Cette page n’a pas encore été corrigée



Et n’avoir, dans la journée,
De plaisir que les procès ?
Minos, cédez-lui la place.
Déjà son ombre vous chasse
Et va juger aux enfers.
Pleurez avocats à vendre,
Vos cabinets sont déserts,
Rimeurs, qu’il daignoit entendre,
A qui lirez-vous vos vers ?
Et vous, qui comptiez d’avance
Des cornets & de la chance
Tirer un ample trésor,
Pleurez, brelandier célèbre,
Bientôt un bûcher funebre
Va consumer tout votre or.

Claude se délectoit à entendre ses louanges & auroit bien voulu s’arrêter plus long-tems. Mais le Héraut des Dieux lui mettant la main au collet & lui enveloppant la tête de peur qu’il ne fût reconnu, l’entraîna par le champ de Mars, & le fit descendre aux enfers entre le Tibre & la Voie couverte.

Narcisse ayant coupé par un plus court chemin vint frais sortant du bain au-devant de son maître, & lui dit : comment ! les Dieux chez les hommes ? Allons, allons dit Mercure, qu’on