Ouvrir le menu principal

Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t2.djvu/608

Cette page n’a pas encore été corrigée


rompt tout commerce avec son Ami ; lut permet de lui donner de ses nouvelles par Mde. d’Orbe dans les occasions intéressantes, & lui dit adieu pour toujours. 496
Let. XXI. de l’Amant de Julie à Milord Edouard. Ennuyé de la vie, il cherche à justifier le suicide. 508
Let. XXII. Réponse. Milord Edouard réfute avec force les raisons alléguées par l’Amant de Julie pour autoriser le suicide. 522
Let. XXIII. de Milord Edouard à l’Amant de Julie. Il propose à son ami de chercher le repos de l’âme, dans l’agitation d’une vie active. Il lui parle d’une occasion qui se préfente pour cela ; & sans s’expliquer davantage, lui demande sa réponse. 532
Let. XXIV. Réponse. Résignation de l’Amant de Julie aux volontés de Milord Edouard. 534
Let. XXV. de Milord Edouard à l’Amant de Julie. Il a tout disposé pour l’embarquement de son ami en qualité d’Ingénieur sur un Vaisseau d’une Escadre Angloise qui doit faire le tour du monde. ibid.
Let. XXVI. de l’Amant de Julie à Mde. d’Orbe. Tendres adieux à Mde. d’Orbe & à Mde. de Wolmar. 535

Fin de la Table du Tome I.