Ouvrir le menu principal

Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t1.djvu/42

Cette page n’a pas encore été corrigée


conduite pleine de justice & de sagesse, propre à éloigner de plus en plus la mémoire des événemens malheureux qu’il faut oublier pour ne les revoir jamais : conduite d’autant plus judicieuse, que ce Peuple équitable & généreux se fait un plaisir de son devoir, qu’il aime naturellement à vous honorer, & que les plus ardens à soutenir leurs droits sont les plus portés à respecter les vôtres.

Il ne doit pas être étonnant que les Chefs d’une société civile en aiment la gloire & le bonheur : mais il l’est trop pour le repos des hommes que ceux qui se regardent comme les Magistrats, ou plutôt comme les maîtres d’une Patrie plus sainte & plus sublime, témoignent quelque amour pour la Patrie terrestre qui les nourrit. Qu’il m’est doux de pouvoir faire en notre faveur une exception si rare, & placer au rang de