Ouvrir le menu principal

Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t1.djvu/147

Cette page n’a pas encore été corrigée


de la propriété & des loix. Il suit encore que l’inégalité morale, autorisée par le seul droit positif, est contraire au droit naturel, toutes les fois qu’elle ne concourt pas en même proportion avec l’inégalité physique ; distinction qui détermine suffisamment ce qu’on doit penser à cet égard de la sorte d’inégalité qui regne parmi tous les peuples policés, puisqu’il est manifestement contre la loi de nature, de quelque maniere qu’on la définisse, qu’un enfant commande à un vieillard, qu’un imbécile conduise un homme sage, & qu’une poignée de gens regorge de superfluités, tandis que la multitude affamée manque du nécessaire.