Page:Rosny aîné - Le Cœur tendre et cruel, 1924.djvu/66

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Georges et lui parut si abjecte qu’il se mit à gémir :

— Un chien ! C’est un chien !

Ses dents claquèrent d’épouvante. Charles allait dormir avec Marie ! Il la saisirait comme un buveur saisit un bock ; Marie ne résisterait pas… Et ce serait une chose très simple |

Georges se sentait plus dégradé que si on lui avait craché sur la face. Il ne cessait de rôder au long de la muraille, poursuivi par des images qui lui rongeaient la cervelle. Puis la réaction vint. Il ne se laisserait pas faire ! Et d’abord, il avouerait son amour à Marie !

Cette solution lui parut admirable, presque héroïque, et, revoyant la jeune femme au moment où il lisait l’acrostiche, la victoire parut sûre. Soudain, son ventre se