Page:Rosny aîné - Le Cœur tendre et cruel, 1924.djvu/190

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


venue aussi vile que la chair des hôtes, que Stéphanie eût l’âme grossière ou délicate. Ne suffisait-il pas qu’elle fût l’enveloppe florale, fraîche et claire, qui fait valoir le pistil. L’adolescent exilé dans la tuerie éprouvait un trouble égal à celui qu’il éprouvait auprès de Marie et de Rose.

— Vos yeux sont chaque jour plus brillants, Stéphanie, chuchotait-il, et votre cou est aussi blanc que du lait !

C’était au niveau de la fille. Elle sourit, elle goba le compliment comme elle en eût gobé un plus brutal. L’air ensemble secret et ardent de Georges ne lui déplaisait point.

— Pourquoi ne m’’aimez-vous pas un peu ? soupira-t-il.

Elle eut un petit rire bas, qui relevait la commissure des lèvres et abaissait les cils de la paupière supérieure. Une malice naturelle