Page:Ronsard - Les Amours, 1553.djvu/390

Cette page n’a pas encore été corrigée


page 87 -1 955 1417

 "Cont. &BâfTu$. 

-mmmmmrn

mieulx-.Madoulcette, ma fuc crc e,Ma grâce, ma Cithe-

rcc.Tu me doibs, pour m’appaifer, Mille fois le iour baifer.Tu me


doibs pour m’appaifer. Mil le fois le iour baifer. ij le iour baifer.


mieulx, Ma doulcette ma fuccrée, Magracc,maCithe- ]

iüî „




æ

rïli 1

-i


4 ± 4 _

XTTT l J >

7^

' j __L A

J


— -L

-v-A À ÀiÀ.v.

1 J LL il v -i-jgJB — t

rcc,Tu me doibs, pour m»appai»cr. Mille fois le iour baifer.

iÜpiëWSf

' ij Tu me doibs pour m’appaifer, Mille fois le iour baifer*


(F-