Page:Richard - Acadie, reconstitution d'un chapitre perdu de l'histoire d'Amérique, Tome 2, 1916.djvu/257

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Lawrence, les plus petites choses prenaient facilement la proportion des grandes, et les remplaçaient même, au besoin, il a consigné dans les documents des faits comme le suivant : « Leur désir (les Acadiens) de vendre leur grain à M. Dyson, et leur refus de le céder à M. Mauger, au même prix, semble bien extraordinaire [1]. »

En réalité, alors que les documents publics ne contiennent pas, que nous sachions, un seul cas spécifié, imputé nommément, à un ou à plusieurs d’entre les Acadiens, de rapports commerciaux avec les Français, en revanche, ils en mentionnent un bon nombre qui se rapportent à des marchands anglais, notamment à Arbuckle, et à Mauger, que Lawrence paraît avoir pris sous sa protection [2]. Et, quant à des accusations générales, s’appliquant à des anglais, l’on en trouvera aux pages 630, 638, 646 du volume des Archives. De celles-ci, nous ne citerons qu’une seule. Écrivant aux Lords du Commerce, le 27 novembre 1750, Cornwallis disait : « … J’ai la certitude que les colons de la Nouvelle Angleterre ont cette année porté quantité de dollars à Louisbourg… ils fournissent à Louisbourg tout ce qui lui est nécessaire, et ils trouvent tant de profits à exercer ce trafic qu’ils préfèrent de beaucoup se rendre là que de venir dans ce port [3] »

  1. « Their desiring to sell their grain to Mr. Dysou and refusing it to Mr. Mauger for the same money appears very extraordinary. » Explanations of the Corn Act so far as relates to the French Inhabitants. — Commission and order Book of 1754. P. 53. Sec. part. Cf. Akins. N. S. D. P. 220.
  2. « Mauger devint membre de la chambre des Communes eu 1763. Murdoch mentionne comme faisant affaires à Ivouisourg avec les Français : W. Blin, Barber, S. Butler, Jenkins, Breed, Lord, Turner, Clarke, Aubin, Green, Dyke, tous de la Nouvelle Angleterre. » " Note du MS. original, — fol. 445. — Sur Mauger, cf. note au bas de la page 646 de Akins. — Murdoch. vol. II ch. XV.
  3. Nova Scotia Doc. Akins. P. 630.