Ouvrir le menu principal

Page:Revue pour les français, T1, 1906.djvu/524

Cette page n’a pas encore été corrigée
390
REVUE POUR LES FRANÇAIS

dat-cycliste avec vareuse et culotte de drap gris foncé à parements verts, jersey et bas ; grande tenue en drap bleu de roi avec boutons d’argent, culotte, bottes cirées, dolman et képi.

Pendant le cours de la journée et pendant la demi-heure qui précède le dîner, les élèves peuvent faire usage des lavabos installés dans chaque maison. Il ne leur est permis de prendre une seconde douche d’eau tiède qu’à l’issue des séances de jeu du mardi et du vendredi et, les jours chauds, quand la séance de gymnastique utilitaire a amené une forte sudation.

Repas

Les repas, au nombre de trois par jour, se composent de : À déjeuner : des œufs, du beurre, un farinage, du café au lait ou du chocolat. — Au lunch : un plat de viande, des légumes et un pudding. — À dîner : une soupe, un plat de viande, des légumes ou un farinage et du dessert. — L’élève ne doit pas être rationné pour le pain. — Comme boissons : eau, vin, bière ou lait, d’après le désir des familles.

Direction

Les deux « professeurs titulaires » de chaque classe résidant dans la maison d’angle correspondant en exercent la direction. Chacun d’eux a la surveillance d’un étage, c’est-à-dire d’une vingtaine d’élèves. Quant aux élèves de 5e année, ils sont placés sous les ordres de trois d’entre eux, le major et les deux brigadiers. À l’issue de l’année scolaire, les élèves de 4e année présentent au conseil une liste de six candidats dressée par eux et sur laquelle ils ont porté ceux d’entre eux qu’ils considèrent comme les plus dignes d’exercer ces fonctions pour l’année suivante ; les deux capitaines de foot ball de la classe y figurent de droit. Avant la séparation, le conseil scolaire choisit sur cette liste le major et les deux brigadiers de l’année suivante lesquels entrent en fonctions dès la rentrée.

Les professeurs titulaires forment le conseil scolaire qui se réunit deux fois par semaine, sous la présidence du directeur ; toutes les affaires concernant le régime, la discipline, les exceptions à accorder, etc., dépendent de ce conseil. Par ailleurs, un conseil administratif où siègent l’économe et le directeur s’occupe de vérifier les comptes ; les intérêts financiers investis dans l’affaire y sont représentés ainsi que les autorités locales. Ce conseil admi-