Ouvrir le menu principal

Page:Revue philosophique de la France et de l’étranger, IV.djvu/533

Cette page n’a pas encore été corrigée


VARIÉTÉS. — POMPONAZZI ET SES INTERPRÈTES ITALIENS 523

nous intéresse, avant toutes les arguties de discussion, avant toutes les conséquences métaphysiques ou morales, ce sont les théories psychologiques positives qu'il a trouvées dans le calcul et l'impar- tialité de la réflexion philosophique.

M. Ferri l'a compris et voilà pourquoi le sujet de son mémoire est l'exposition complète de la psychologie de Pomponace, dégagée de toute polémique et affranchie de toute considération extérieure. Ce travail consciencieux et distingué complète celui de M. Fiorentino, dont la susceptibilité n'a point à s'inquiéter, car il reste toujours l'initiateur du mouvement, l'historien pénétrant et vigoureux que tous devront suivre avant de songer à aborder pour leur propre compte l'étude de la Renaissance philosophique en Italie.

LÉOPOLD MABILLEAU.

�� �