Ouvrir le menu principal

Page:Revue philosophique de la France et de l’étranger, IV.djvu/352

Cette page n’a pas encore été corrigée


342 REVUE PHILOSOPHIQUE

le mouvement de ce siècle, dans lequel l'auteur distingue six courants principaux : 1° travail de philosophie critique de Locke à Hume, ayant pour but de détruire l'édifice philosophique du xvn e siècle; 2° rationa- lisme religieux et exégèse historique ; 3° effort pour donner à la morale une base rationnelle, la sanction théologique s'affaiblissant ; 4° effort analogue dans l'ordre social et politique; 5° recherches économiques ; 6° mouvement littéraire qui reflète les préoccupations de l'époque,

M. Th. Ribot expose la situation actuelle de la Philosophie en France. Il passe en revue les différentes formes du positivisme, les œuvres qui se rattachent à l'expérience, les travaux de MM. Renouvier, Cournot, Vacherot, Renan; le spiritualisme mystique de M. Ravaison et le spiritualisme classique.

Mentionnons encore une longue polémique entre M. Herbert Spencer et M. E. Tylor, au sujet de l'article publié dans Mind par ce dernier sur les Principles of sociology. Il s'agit d'une revendication de priorité au sujet de la théorie de « l'Animisme ».

La Revue anglaise annonce que M. Gomperz, bien connu par ses tra- vaux sur les manuscrits d'Herculanum, vient de communiquer à l'Aca- démie des sciences de Vienne, de nouvelles découvertes qu'il a faites sur La doctrine de la volonté dans Épicure. Elles sont extraites d'un papyrus contenant des fragments jusqu'ici inconnus du rcepl <pu<j£wç.

��THE JOURNAL OF SPECULATIVE PHILOSOPHY Edited by W. T. Harris. St-Louis, Avril 1877.

Hebberd. L'Orientalisme de Platon. Il y a des penseurs qui, loin d'être les représentants de leur race et de leur siècle, sont une protes- tation contre eux: c'est ce qui s'est rencontré chez Platon. Pour le com- prendre, il faut montrer d'abord quels sont les caractères propres à l'Hellénisme. Les conceptions grecques ont pour but de glorifier l'hu- manité; — elles affirment énergiquement la liberté de l'homme, — elles sont empreintes d'un matérialisme (ou tout au moins d'un naturalisme) vigoureux. Tout opposées sont les tendances de Platon. A la glorifica- tion de la nature humaine, il oppose l'ascétisme; à l'affirmation de la liberté humaine, il oppose la nécessité d'une tutelle politique et sociale, d'un corps de sages analogue aux prêtres de 1 Egypte : c'est un abso- lutiste oriental; enfin ses tendances idéalistes et anti-sensualistes sont bien connues. Platon est donc un génie oriental; c'est là ce qui explique comment il a eu si peu d'influence sur ses compatriotes et comment sa philosophie est redevenue florissante à l'époque alexandrine, période d'orientalisme et d'affaissement graduel du génie hellénique.

"Ware. Relations historiques et logiques de Fichte et de Kant.

Morse. Schopenhauer et Hartmann : L'auteur établit un parallèle entre ces deux philosophes. Il fait remarquer qu'ils tiennent de Eant

�� �