Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1920 - tome 60.djvu/186

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Il défend exclusivement les intérêts juifs ; ainsi s’expliquent la popularité dont il jouit dans la masse juive et la répugnance qu’il inspire aux Polonais. Cependant il fait profession de loyalisme à l’égard de l’État, et, au moment de l’offensive bolchéviste, a voté les mesures de défense nationale. Les membres de l’organisation ont choisi l’hébreu comme langue officielle : en pratique, beaucoup l’ignorent et se servent du jargon.

Le Parti populiste Juif (Volkisten) tient le programme de Palestine pour utopique et irréalisable. En Pologne, les Juifs sont des aborigènes ni plus ni moins que les Polonais : il faut donc qu’ils y restent. Mais ils doivent obtenir une autonomie nationale complète, faire reconnaître à leur jargon la qualité de langue officielle, exiger la création de tribunaux juifs, dont ils seront exclusivement justiciables, et le maintien des écoles juives, avec enseignement en hébreu ou en jargon à tous les degrés. Le parti se recrute chez les artisans et chez les marchands et représente les intérêts de la petite bourgeoisie. Il a deux députés à la Diète. Dans ces derniers temps, il a perdu beaucoup de son influence, au profit de l’organisation sioniste.

L’Union Universelle des Ouvriers Juifs, également connue sous le nom de Bund, est un parti socialiste, qui a simplement ajouté au programme ordinaire des socialistes la revendication de l’« autonomie de culture » pour le prolétariat juif. Les employés de commerce et les ouvriers des usines y sont généralement inscrits. Dans les conseils municipaux de l’ancien royaume, les partisans du Bund représentent 3 pour 100 de l’ensemble des membres israélites Lors des élections générales, ils se sont abstenus. Le Bund s’est rallié récemment à l’idéal communiste et a donné son adhésion à la troisième Internationale, celle de Moscou.

Les Travailleurs de Sion (Poale Sion) constituent un « parti socialiste juif. » Eux aussi appartiennent désormais à l’Internationale de Moscou et professent un communisme intransigeant. Mais en même temps, ils préconisent la fondation d’une république juive en Palestine.

Les Vereinigte sont des socialistes Sionistes. Mais ils se distinguent des travailleurs de Sion par leur « territorialisme ; » partisans d’une république socialiste israélite, ils n’exigent point qu’elle soit constituée en Palestine et la verraient volontiers, par exemple, en Angola ou en Ouganda Les Vereinigte sont