Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1920 - tome 57.djvu/689

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


gentilhomme qui accompagna la princesse dans cette compromettante démarche. Le comte de Montmaur, son « ambassadeur » auprès. du prisonnier de Rouen, fil, en effet, à celui-ci, cette confidence surprise par le concierge Libois : « Madame la Duchesse d’Angoulême avait un tel pressentiment de la survie de son frère qu’elle s’était déguisée et était allée rue de Sèvres, avec une dame d’honneur et un officier, pour y voir la femme Simon ; c’était lui, comte de Montmaur, qui était cet officier. »

Voici donc établi que la Cour n’ignorait pas l’existence de la Simon, lorsqu’un policier en fit la révélation. Pourquoi donc avait-on tant tardé à l’interroger ? On temporisa le plus longtemps qu’il fut possible ; mais le pèlerinage des Incurables attirant des dévots chaque jour plus nombreux, le ministre de la police décida qu’on imposerait silence à celle vieille bavarde, détermination prudente, mais bien regrettable, car elle a privé l’Histoire de la plus précieuse de toutes les déclarations, celle du dernier témoin de ce qui s’était passé à la Tour le 19 janvier 1794, date à laquelle commence, pour ne plus cesser, « le mystère du Temple. »

L’interrogatoire eut lieu le 16 novembre 1816. — « Une personne vint aux Incurables et emmena la femme Simon qui resta une partie de la journée absente. » On la conduisit au ministère de la Police : il était bien facile de la confesser entièrement ; il eût suffi de lui inspirer confiance, de paraître ajouter foi à ses racontages… On la rabroua et on la contredit ! Son début était prometteur : elle déclara que, « lorsqu’elle quitta la Tour du Temple, le fils de Louis XVI était en bonne santé : les traits de l’enfant sont tellement gravés dans son cœur qu’elle le reconnaîtrait, si jamais il pouvait lui apparaître : il avait, au bas de la mâchoire gauche (sic), une cicatrice ineffaçable provenant de la morsure d’un lapin blanc que le prince élevait lorsqu’il habitait les Tuileries. Elle a une entière conviction que le Dauphin n’est point mort dans la Tour du Temple, ainsi que la nouvelle en fut répandue dans le temps : cette conviction est si intime que rien ne peut l’en dissuader… » Elle était en veine de confidences ; il n’y avait qu’à la laisser parler. Mais tout de suite, — Decazes présidait-il à cet interrogatoire ? — on la presse de s’expliquer, on lui demande ce qui peut lui suggérer une si subversive opinion « sur un événement dont toutes les circonstances ont été si