Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1915 - tome 28.djvu/484

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


personnellement quelque chose, il a eu recours pour cela à un homme qu’il connaissait personnellement, dont il était sûr d’être compris et avec lequel il pouvait s’expliquer en toute confiance. Il avait laissé au cardinal le soin de contredire l’interview Latapie, d’en contester quelques parties, d’en rectifier par-ci par-là le texte. Quant à lui, s’élevant plus haut, il s’est contenté, et il a eu raison, de rappeler ce qu’il a fait pour alléger les maux de la guerre et d’assurer qu’il aimait la France. Le mot de neutralité ayant été prononcé : « Que la France sache bien, s’est-il écrié avec vivacité, que cette neutralité, n’est pas de l’indifférence. J’aime la France comme il y a quinze ans, je suis resté le même. J’aime la France catholique sans doute, mais je dis plus : j’aime la France tout court. » C’est là une parole excellente, et nous en savons grand gré au Saint-Père. Efface-t-elle complètement l’impression causée par l’interview Latapie, par cet « interrogatoire, dit M. Fernand Laudet lui-même, où chaque réponse semblait une réplique allemande » et dont il avoue que la lecture l’avait laissé « aussi dérouté qu’ému ? » Le Pape ne le croit peut-être pas, puisqu’il a fini en disant : « Je n’attends que l’occasion de convaincre la France de ma sympathie… » Elle se trouvera certainement, et ce sera heureux. Nous n’avons aucun intérêt, tant s’en faut ! à aggraver un malentendu entre la France et le Saint-Siège ; nous souhaitons, au contraire, qu’il soit dissipé absolument ; mais il fallait pour cela que le Pape connût, dans toute son étendue, l’impression produite par sa première interview. Cela était d’autant plus nécessaire qu’à notre très grand regret nous n’avons pas d’ambassadeur à Rome, pour lui exprimer des doléances sur le caractère desquelles il est important, pour lui comme pour nous, qu’il ne se trompe pas. Et c’est pour cela que nous avons parlé.


FRANCIS CHARMES.

Le Directeur-Gérant,

FRANCIS CHARMES.