Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1915 - tome 28.djvu/318

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


en ce qui concerne la rente, est instructive. Jusqu’en 1906, il était déduit des coupons, et il avait fini par transformer un fonds 5 en un 4 pour 100, le jour où la taxe sur la richesse mobilière avait été élevée au cinquième du revenu. Lorsque le gouvernement songea à convertir le 4 en 3 1/2, il se rendit compte que l’opération ne réussirait que si les rentiers étaient garantis contre des réductions ultérieures pouvant provenir d’une élévation du taux de l’impôt. C’est alors que les fonds publics furent déclarés exempts de la taxe. Ce fut une démonstration vivante de ce principe que le crédit d’un Etat est d’autant meilleur qu’il fait mieux honneur à ses engagemens et qu’il évite de porter atteinte, par un acte arbitraire unilatéral, au contrat intervenu entre lui et les souscripteurs de ses rentes.

Les impôts sur les consommations n’appellent pas d’observations spéciales, sauf celle que nous avons faite à propos des droits de douane sur les blés. Les monopoles sont ceux de la loterie, qui rapporte une centaine de millions, du tabac et du sel qui fournissent 440 millions, et de la quinine, qui n’est inscrit que pour 3 millions. Les tabacs sont le chapitre le plus important ; l’exploitation en avait jadis été confiée à une société particulière, dite Régie co-intéressée, organisée par des Français. Plus tard, le gouvernement reprit la gestion en mains : il n’a plus cessé de l’administrer.

Les dépenses s’étaient élevées pour les différens ministères, en 1913-14, aux sommes suivantes :


millions
Trésor (dette publique comprise), 704
Finances 312
Grâce et justice 59
Affaires extérieures 32
Instruction publique 149
Intérieur 153
Travaux publics 173
Postes et télégraphes 148
Guerre 609
Marine 309
Agriculture, industrie et commerce 39
Total des dépenses 2 687

Elles dépassaient de 163 millions les recettes ; le compte des constructions de chemins de fer se balançait par 50 millions