Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1910 - tome 58.djvu/264

Cette page n’a pas encore été corrigée


chef nominal du gouvernement. C’est « le cardinal d’Angleterre. » Il avait, à Rome, une situation éminente ; car, au Concile de Constance, il avait contribué, plus que personne, à l’élection du pape Martin V (Colonna) ; il avait, en retour, reçu le chapeau en 1427. Il ménagea si habilement les relations de l’Angleterre avec la Papauté qu’il sut se faire accorder, par le même Martin V, sous prétexte de croisade contre les Hussites, la levée des troupes qui opérèrent contre Compiègne. Dans le type lancastrien, il représente la hauteur concentrée, cupide et hypocrite ; « Oie de Winchester ! Je crie, moi, une corde, une corde ! Allons, chassez-les d’ici, pourquoi les y laissez-vous ? Je vais te chasser d’ici, loup revêtu de la peau de l’agneau. Arrière, habits bruns ! Arrière, hypocrite en robe écarlate [1] ! » Winchester présida, en fait, au procès de Jeanne d’Arc ; il pleura devant le bûcher ; mais ce fut lui qui jeta les cendres à la rivière. La querelle atroce avec son neveu, Gloucester, est une des pages tragiques de l’histoire anglaise. Il mourut, quelques jours après son ennemi, à quatre-vingts ans, n’ayant pas renoncé, dit-on, aux choses d’ici-bas et rêvant encore la tiare [2].

Winchester est le pontife du procès ; Bedford en est l’ouvrier résolu et vigilant, — honteux peut-être, car il est très intelligent et sait les conséquences des choses ; on remarque qu’il s’absenta de Rouen, une fois la procédure amorcée, et qu’il apparut à peine dans les actes subséquens. Il aimait mieux ne pas tremper directement dans le méfait ; affaire aux subalternes.

A la mort de Henri V, le commun avis de la Chambre des Lords avait déféré la régence à Bedford : on eût dit que son frère, avant de mourir, l’avait formé pour cela. Selon les historiens anglais [3], Bedford résume le type lancastrien dans ce qu’il a de meilleur : ferme et tenace dans le dessein, mais aimable et conciliant dans l’exécution. Bon général, diplomate avisé, administrateur diligent, ami des lettres et des arts, ménageant les clercs sans se laisser asservir par eux, il n’oublie pas le peuple, et aimerait à alléger la charge que le malheur du temps fait peser sur le plat pays. Peut-être eût-il paru un autre Henri V, s’il fût né roi ; plus élevé, il eût eu, sans doute, plus de

  1. Le roi Henri VI (acte I, sc. III). Shakspeare ou le pseudo-Shakspeare met ces invectives dans la bouche du grand ennemi de Winchester, le duc de Gloucester.
  2. Lingard, Histoire d’Angleterre, traduction L. de Wailly (t. II, p. 515).
  3. Voyez, notamment, Stefenson, Letters and papers, (vol. I, préface, p. XXX).